Médiapart et Tucker Carlson : un exemple édifiant d’une propagande conforme à la doctrine américaine/OTAN

Médiapart et Tucker Carlson : un exemple édifiant d’une propagande conforme à la doctrine américaine/OTAN

Aujourd’hui, « Médiapart » a publié un article intitulé «  »Camarade Carlson » : aux Etats-Unis, une star de Fox Nexs fait la propagande du Kremlin ». En France, Tucker Carlson est peu connu. Il est l’un des éditocrates de la chaîne FoxNews, une CNews en plus grande et plus puissante, puisque la chaîne est, selon les mesures d’audience, la plus regardée aux Etats-Unis, ou l’une des premières, et, sur cette chaîne, Tucker Carlson est une « star ». Autant dire que Tucker Carlson n’est pas du tout un progressiste. Dans la vidéo ci-dessous, il fait référence au mouvement « Black Live Matter », pour le moquer, pour en affirmer des liens avec les dirigeants américains, sur le sujet très sensible du patriotisme-nationalisme. On pourrait donc s’attendre à ce que cet éditocrate soutienne, comme la majorité des Républicains, élus au Congrès, et des électeurs, la politique américaine actuelle, absolument hostile à la Russie, par des soutiens financiers, militaires, à l’Ukraine. Mais Carlson, et d’autres, ont une ligne de réflexion et d’analyse : les « intérêts américains ». Quels sont les intérêts américains ? L’Oligarchie américaine répond que les intérêts américains sont ses intérêts, et ceux énoncés et suivis par les dirigeants de l’Etat fédéral américain. Mais, fort heureusement, nombre de citoyens américains contestent cette affirmation et cette prétention. Pour eux, les intérêts américains sont LEURS intérêts, et ils se demandent s’il est de l’intérêt des Américains de favoriser les conditions d’une éventuelle troisième guerre mondiale, risque qu’ils prennent très au sérieux. Il suffit d’écouter pendant quelques minutes Tucker Carlson dans l’une de ses vidéos pour comprendre qu’il est un nationalisme américain, qui ne peut en aucun cas être « pro Poutine ». Pourtant, c’est ce que « Médiapart » affirme, avec cet article et ce titre, avec l’affirmation qu’il fait « la propagande du Kremlin ». Il suffit donc de ne pas être aligné sur les principes et les objectifs du gouvernement américain, de l’OTAN, de l’UE, pour faire la propagande de… Nous revoilà revenus au temps du Maccarthysme, et la rédaction de Médiapart, obsessionnellement anti Poutine (puisque pour Plenel, Poutine=Staline), pour qu’elle approuve ce néo-maccarthysme (Carlson évoque les menaces contre celles et ceux qui ne s’alignent pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.