Quand « Le Monde » relaie des affirmations des « renseignements américains », sans conditionnel ni interrogation

Quand « Le Monde » relaie des affirmations des « renseignements américains », sans conditionnel ni interrogation

En cette fin de semaine, dans sa partie « Live en cours », le quotidien « Le Monde » a publié une brève, avec un titre qui a fait disparaître ce qui, dans le texte, est indiqué comme étant « selon ». En effet, le titre, lui, indique « Guerre en Ukraine en direct : Vladimir Poutine ne va pas s’arrêter au Donbass et compte sur une baisse du soutien occidental à l’Ukraine, préviennent les services de renseignement américains ». Pour pouvoir prévenir de quelque chose, il faut en avoir une perception. Le titre donc affirme que ce que disent ces services est certain. Pour l’enrichir, ce titre ajoute donc que Vladimir Poutine « compte sur une baisse du soutien occidental à l’Ukraine ». Or, ces dernières semaines, ces derniers jours, ce soutien est confirmé, et même accru. Vladimir Poutine disposerait-il d’informations rares et secrètes, qui contrediraient ce que nous pouvons observer et entendre ? Ou bien cette façon de présenter les choses aurait-elle pour objet, et de valoriser ce soutien, et d’exiger qu’il se maintienne et s’accroisse encore ? En affirmant que Vladimir Poutine envisagerait d’autres actions militaires, il semblerait que cela soit la « conséquence logique ». Une fois de plus, « Le Monde » joue avec les… frontières du fait et du possible – pas certain et pas prouvé, en se contentant de colporter une affirmation des « renseignements américains » – parce qu’ils sont des renseignements américains. Ce que nous ne ferons jamais, quels que soient ces renseignements, nationalité et contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.